Un agave dans votre jardin

Un agave dans votre jardin

Agave est une plante de la famille Agavaceae (Agavacée), il en existe plusieurs centaines d’espèces originaires du continent Américain, principalement du Mexique, ils sont également connus sous les noms de « Pita », « Maguey » ou « Cabuya ». Certaines espèces ont été acclimatées dans les régions méditerranéennes ou sur d’autres continents.
Les agaves sont plus couramment désignés sous le nom d’Aloès.

Description

L’agave est une succulente vivace reconnaissable à ses grandes rosettes de feuilles épineuses. Sa floraison de plusieurs mètres de hauteur ne passe pas inaperçue. Il existe également des espèces moins exubérantes, mais parfois plus rustiques.
Les rosettes de feuilles présentent des dimensions allant de 10 cm de diamètre chez l’Agave Pumila et jusqu’à 3 m chez Agave AmericanaL’Agave Americana, communément appelé Agave Américain ou Agave d’Amérique, également appelé Choka Bleu à la Réunion, très utilisé en horticulture, est maintenant naturalisé sur tous les continents. Cette dernière est l’espèce la plus répandue dans les jardins méditerranéens. Un sujet âgé entouré de ses rosettes-filles peut ainsi couvrir un disque de 9 m de diamètre. Les feuilles coriaces et fibreuses sont en forme de lanières rigides ou de raquettes plus ou moins arrondies qui se terminent en gouttière par un aiguillon acéré. Les bords présentent une série de dents crochues brunes plus ou moins remarquables.
Les agaves ont une croissance lente et il faut attendre plusieurs années avant qu’elles ne fleurissent. C’est une espèce monocarpique : elles ne fleurissent qu’une seule fois avant de mourir.
L’inflorescence est tout aussi impressionnante chez les grandes espèces. Elle apparaît une fois que la plante a atteint sa pleine maturité puisqu’elle entraîne souvent la mort de celle-ci. Chez Agave Americana, l’épi floral frôle les 10 m de haut et paraît seulement au bout de 10 à 30 ans. Heureusement, la floraison entraîne la naissance de rejets tout autour de la rosette initiale assurant la descendance ainsi que les bulbilles produits au niveau de l’inflorescence. Certaines espèces sont polycarpiques et fleurissent donc tous les ans sans épuiser la rosette. Les fleurs sont groupées en épi ou panicule géante. Agave Americana porte plusieurs étages de fleurs en tubes serrés, d’un joli vert chartreux et ceux pendant plus d’un mois.

Caractéristiques d’espèces et variétés d’Agave

Agave Americana ou Agave Américain, Agave d’Amérique, Choka Bleu
Rosettes de feuilles coriaces, vert bleuté, mesurant jusqu’à 2 m de long. Inflorescence estivale, d’un bouquet formé par de nombreuses fleurs jaunes et vertes, jusqu’à 10 m de haut. Monocarpique. Populaire et naturalisée. Originaire d’Amérique du Nord, résiste de -7 à -12°C en conditions sèches.
Agave Americana Marginata possède des feuilles bordées de jaune et Agave Americana Mediopicta des feuilles marquées d’une large bande jaune centrale.

Agave Attenuata ou Agave à Cou de Cygne, Agave à Queue de Renard
Forme un tronc ramifié de 1,50m de haut portant des rosettes vert pâle. Elle forme des touffes de rosettes couleur vert-gris, sans épines, de 50-70cm de long. Son épi en cou de cygne de 3m paraissant au printemps et en été, couvert de fleurs jaune verdâtre est très décoratif.  Originaire du Mexique, cet Agave résiste à -7°C.

Agave Colorada
Rosette dense vert -gris de 80-100cm, marquées par les empreintes des autres feuilles, ondulée avec des épines crochues, rouge foncé à rouge vif sur les jeunes feuilles puis beige. Fleurit au bout de 15 ans d’une grande panicule jaune à orangée de 3,50m. Originaire de la Côte Ouest du Mexique, il résiste à -7°C.

Agave Montana
Sa rosette régulière est formée de grandes feuilles vert vif aux épines orangées, très décorative, pouvant atteindre 1m20 de diamètre. Fleurit d’une panicule de 5 à 6m de grandes fleurs blanc crème. Originaire du Nord-Est du Mexique où il pousse à une altitude de 3 000m, résiste de -12 à -15°C.

Agave Parryi ou Agave de Couès
Rosette presque sphérique de 60cm de diamètre Feuilles grises, larges, bordées ou non d’épines espacées brun orangé, crochues. Panicules de 4,50m à bouquets de fleurs jaunes ou orange pâle. Originaire de l’Arizona et du Mexique, cet Agave résiste de -12 à -18°C.

Agave Tequilana ou Agave Bleu
Rosette de feuilles étroites vert bleuté. Monocarpique. Sa floraison, au bout de 7 à 10 ans, produit une grande hampe couverte de fleurs verdâtres et tubulaires. Originaire du Mexique, et comme son nom l’indique, il sert à élaborer la fameuse boisson Tequila, très prisé dans son pays d’origine, et le sirop d’Agave. Résiste à -7°C.

Nos Conseils

  • Période de plantation : Au printemps ou en été
  • Plantation : Après avoir creusé le trou, bien drainer le fond en ajoutant des cailloux ou du sable
  • Arrosage : L’Agave a la capacité de stocker l’eau et réclame donc peu d’arrosage, un excès d’eau pourrait entraîner la pourriture des racines. Paillez avec du gravier ou de la pouzzolane pour améliorer le drainage
  • Maladie : Les cochenilles apparaissent dans les serres des collectionneurs de cactées. Ôtez les parasites avec un coton imbibé d’alcool.

Bon à savoir :
Les Agaves fournissent différents produits tel que le sisal et la tequila.

  • Le sisal, issu des fibres contenues dans les feuilles de l’Agave Sisalana et de quelques autres espèces, est devenu une production anecdotique au Mexique. Il est principalement exploité au Brésil, en Afrique de l’Est et en Chine. Il servait en Europe à produire de la ficelle pour lier les bottes de foin jusque dans les années 1970. On le trouve aujourd’hui incorporé aux matériaux composites de l’industrie.
  • La tequila provient du bourgeon floral coupé à la base au moment de sa formation de l’espèce Agave Tequilana. La sève qui s’écoule est ainsi récupérée pendant plusieurs mois puis mise à fermenter. On obtient une sorte de bière que l’on distille pour avoir la tequila. Les sucres contenus dans la pulpe ont la particularité de traverser directement la paroi de l’estomac sans être détruits par les sucs digestifs. En médecine, cette propriété pourrait aider à soigner la maladie de Crohn et le cancer du côlon.
  • En Indonésie, les colons néerlandais l’utilisait pour la production de fibres textiles.

Le site de référence pour entretenir votre jardin efficacement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *